Publications ( extraits)

Loaded, cahierde Crimée n°30

Matter, cahier de Crimée n°15Cahier de Crimée n°12, Bootleg vol 1 Galerie Françoise Besson 2011
Beaux-Arts Magazine No. 307, Janvier 2010
www.sub-yu.fr, fevrier 2010
Recent work, catalogue, texte Gwilherm Perthuis 2009
Semaine 44.09, Alchimie du papier
Red, Yellow, Blue, « catalogue IUFM » texte Anne Malherbe
artpress No 350 « exporama », No 307 « la nouvelle peinture en France » artpress 319 « exporama » artpress 323 « les instants suspendus de Daniel Clarke »
« my favorite things » catalogue MAC Lyon texte R Leydier
J-E Denave, Le Progrés 7/7/05, « Chapeau Clarke »
J-E Denave, Le Petit Bulletin, »le diable de la peinture »
Jordan Clavel, Lyon Capitale, 5/7/05, « le peintre du bonheur »
J-E Denave, « Le retour de la peinture figurative »
artpress2 « la scene francaise »
A Nous Paris II, n 299 2/06 « going Home »
articite.com juin 2006 « Daniel Clarke »
Parisart.com Juin 2006 « moments suspendus »
cnap.gouv.fr juin 2006 « starting »
« True love never dies » catalogue Docks Art Fair 90

Glossary of terms n°34, 2019

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

Glossary of terms n°10, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

no one at the gate, 2019

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

collection

Rocketman, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

collection

Brothers, 2019

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

Redflag, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

The boat, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

Glossary of terms n°6, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

Glossary of terms n°11, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

collection

The suburban triumvirat, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

disponible

Gardening in Rotterdam, 2018

technique mixte sur papier

154 x 105 cm

collection

Diamond ring and a bar stool, 2019

gouache sur papier

154 x 105 cm

Glossary of terms II, 2018

gravure sur bois, édition de 20

109 x 83 cm

Glossary of terms XXI, 2018

aquatinte, édition de 6

50 x 61 cm

Agapanthes, 2018

gravure sur bois, édition de 8

57 x 42.5 cm

Glossary of terms XX, 2018

aquatinte sur papier Japon, édition de 6

50 x 61 cm

 

Glossary of terms V, 2018

gravure sur bois, édition de 11

100 x 75 cm

disponible

Bean bad mithology, 2017

lithographie, édition de 15

59 x 48 cm

disponible

Résist, 2017

lithographie, rehaut, édition de 25

80 x 63 cm

disponible

The Flag, 2017

lithographie, édition de 20

86 x 64 cm

disponible

Les 3 muses, 2017

lithographie, édition de 20

92 x 70 cm

disponible

No direction home, 2016

huile sur lin

130 x 97 cm

disponible

Guileless summer, 2016

lithographie, édition de 15

82 x 66 cm

 

 

Beach Road, 2016

lithographie, édition de 13

41 x 31 cm

disponible

 

Double craven, 2016

lithographie, édition de 15

87 x 66 cm

disponible

 

False Dream, 2016

eau forte, édition de 12

50 x 58 cm

disponible

Wonderama, 2016

huile sur lin

130 x 110 cm

disponible

 

Santa Monica, 2016

aquatinte, édition de 13

55 x 50 cm

disponible

 

Palerme, 2016

huile sur lin

200 x 200 cm

disponible

 

Small inside their heart, 2015

huile sur lin

110 x 120 cm

collection

 

Malone, 2015

huile sur lin

110 x 120 cm

collection

 

Cérulean dream II, 2013

huile sur lin

180 x 180 cm

collection

Rauba Capeu, 2013

lithographie 6 couleurs, édition de 15

63 x 72 cm

disponible

 

Rue de Lille, 2013

huile sur lin

116 x 89 cm

disponible

 

Open, 2013

huile sur lin

80 x 80 cm

disponible

 

 

Little Stadford, 2012

encre de chine sur papier

68 x 51 cm

collection

Aphrodite V, 2011

fusain sur papier

80 x 73 cm

disponible

 

Cambered, 2011

huile sur papier

40 x 58 cm

collection

October III, 2010

acrylique sur papier

130 x 97 cm

disponible

Transit, 2010

huile et acrylique sur toile

150 x 100 cm

disponible

Ocean View, 2009
huile sur lin
180 x 180 cm

collection

Purple Haze, 2009
huile sur lin
200 x 200 cm

collection

 

x

 

(en) La peinture de Clarke est suspendue.

Dans un équilibre fragile entre formes héritées de l’histoire de la peinture et traitement contemporain de ces formes. Entre préoccupation impressionniste pour le climat ou les effets aériens, et intérêt pour la position du sujet dans la peinture aujourd’hui. Le temps semble s’être arrêté dans les fragments de narration qui nous sont partiellement livrés. Chaque toile ou dessin saisit une expérience isolée. (

Gwilherm Perthuis, la peinture en suspension

 

______

 

Daniel Clarke est né à New-York en 1971. Il s’installe en France en 1993 après avoir terminé ses
études à Yale.

Expositions personnelles ( extrait)


2019

Landscape as a self portrait, galerie Eidôlon, Paris
Loaded, Galerie Françoise Besson, Lyon, FR
2018
Glossary of terms: multiples, Galerie Françoise Besson, Lyon, FR
2017
Yohann Gallery, Paris FR
Planthouse, NYC, NY USA
2016
Black and white and things_ Galerie Françoise Besson, Lyon FR
2015
Artist Invited, Los Angeles, CA USA
2013
Bootleg Vol 1, Galerie Françoise Besson (catalogue)
Galerie Pierrick Touchefeu
2012
Matter, Gallery Francoise Besson (catalogue)
2011
Daniel Clarke, Château St Marcel de Felines, St Marcel de Felines, FR
Ladiray Gallery, London, UK (catalogue)
2010
Hohenthal und Bergen, Berlin DE
2009
Galerie Francoise Besson, Lyon FR (catalogue)
2008
Galerie Jerôme Ladiray, Rouen FR
Galerie IUFM Confluences, Lyon France, FR (catalogue)
2007
True love never dies, Galerie Françoise Besson, Lyon FR (catalogue)
2006
The Grenfell Press, NYC USA
Galerie Eric Mircher, Paris FR
Irish Cultural Center, Paris FR

 

Expositions collectives( extrait)
2019
L’esprit d’une collection, les donations, Fondation Maeght, Saint Paul de Vence, FR
Horseback and love affairs, , Duo Daniel Clarke & Florence Reymond, MAPRAA Lyon, FR
2016
EAB Fair, Planthouse, NY USA
ArtParis, Grand Palais, Paris, FR
2015
ArtParis, Grand Palais, Paris FR
Jack Geary Contemporary, Dallas Art Fair, Texas
Planthouse Gallery, Art Show Today, NYC
2014
Fondation Colas, Boulogne Billancourt, FR (catalogue)
Devenir Arbre, les 10 ans de la Galerie Françoise Besson
2013
Drawing Now, Galerie Françoise Besson, Paris, FR
2012
Drawing Now, Galerie Françoise Besson Paris, FR
Galerie Pierrick Touchefeu, avec Bernini, Passeux, & Reymond
2011
Salon du Dessin, Galeries Françoise Besson & Ladiray Gallery Paris, FR
Arte Fiera, Gallery Hohenthal und Bergen, Bologne, IT
Art on Paper, Galerie Françoise Besson, Brussels, BE
Galerie Placido, Paris, FR
Les rencontres au Jardin du Hauvel, Calvados, FR
2010
Scope Miami, Galerie Hohenthal und Bergen,Miami FLA
Art Karlsruhe, Galerie Hohenthal und Bergen, Karlsruhe DE
Scope Basel, Galerie Françoise Besson & Hohenthal, Basel, CH
Salon de Dessin contemporain, Paris France Galerie Françoise Besson
2009
RHA 179th annual exhibition, Dublin IE
Scope Basel, Galerie Françoise Besson, Basel, CH
L’alchimie du papier, Galerie Françoise Besson, Lyon, FR
Show-Off, Galerie Jérôme Ladiray, Paris FR
Docks art Fair, Galerie Françoise Besson Lyon, FR

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> À la galerie

Daniel Clarke

Loaded

5 septembre > 12 octobre 2019

 

My work of the last three years situates itself in a landscape that seeks to confront my unconscious with that of contemporary political et sociological parameters. The work’s ambition is to confront my own history with that with which surrounds me and nourishes me. I aspire, through the paint to construct a Jungian language that aims to give a voice to the fabric of my experience. The use of stencils is essentially to tap into forms as if they were architectural ruins or sculptural fragments alluding to a place. I see the work as that of a cartographer, mapping, listing but with the freedom of my hand to distort, oppose and articulate the landscape, not in a photographic way but with a spiritual, instinctive and cosmological ambition.

Daniel Clarke, mars 2011

 

 

 

 

Lire la vidéo de l’exposition

 

 

 

 

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Glossary of Terms : Multiples

8 novembre > 27 novembre 2018

 

L’exposition Glossary of Terms : Multiples rassemble les dix-neuf dernières estampes réalisées en 2018 par l’artiste franco-américain Daniel Clarke. L’artiste signe également la première édition limitée de deux foulards de soie en collaboration avec les ateliers de Benoît Coulpier à la Croix-Rousse. La galerie met ainsi à l’honneur le travail de la main et celui de l’artisanat, promouvant l’excellence de la soierie lyonnaise revisitée par un artiste contemporain…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Black and White and things

03 décembre 2016 > 18 février 2017

Après l’exposition Matter et plusieurs autres en France et aux Etats-Unis dont prochainement en
avril 2017 à New York, Daniel Clarke et Black and white and things nous confrontent à la
profondeur des sentiments et à la force qu’il faut pour les déchiffrer et les rapporter du côté du
vivant. Du vivant, debout et toujours en marche…

> Inside

Daniel Clarke

Matter

09 septembre > 26 octobre 2013

Matter, l’actuelle sélection d’œuvres de Daniel Clarke à la Galerie Françoise Besson à Lyon du 9
septembre au 26 octobre 2013, nous offre de prime abord l’émotion de la beauté des formes et
des couleurs, du tracé et de l’inclus, de la description et de la suggestion, celle de la vie en ce
qu’elle est suffisamment imprécise pour préserver une marge d’espérance et de fantasme :
Daniel Clarke se distancie des images qui lui ont longtemps parlé, celles de ses jeunes années au
bout de Long Island, là où se rejoignent infiniment sables, airs, cieux et océan, mais qui en font
un artiste significatif en ce qu’elles sont le plus souvent universelles.

> Inside

Daniel Clarke

Matter

09 septembre > 26 octobre 2013

Matter, l’actuelle sélection d’œuvres de Daniel Clarke à la Galerie Françoise Besson à Lyon du 9
septembre au 26 octobre 2013, nous offre de prime abord l’émotion de la beauté des formes et
des couleurs, du tracé et de l’inclus, de la description et de la suggestion, celle de la vie en ce
qu’elle est suffisamment imprécise pour préserver une marge d’espérance et de fantasme :
Daniel Clarke se distancie des images qui lui ont longtemps parlé, celles de ses jeunes années au
bout de Long Island, là où se rejoignent infiniment sables, airs, cieux et océan, mais qui en font
un artiste significatif en ce qu’elles sont le plus souvent universelles.

> Inside

Daniel Clarke

Matter

09 septembre > 26 octobre 2013

Matter, l’actuelle sélection d’œuvres de Daniel Clarke à la Galerie Françoise Besson à Lyon du 9
septembre au 26 octobre 2013, nous offre de prime abord l’émotion de la beauté des formes et
des couleurs, du tracé et de l’inclus, de la description et de la suggestion, celle de la vie en ce
qu’elle est suffisamment imprécise pour préserver une marge d’espérance et de fantasme :
Daniel Clarke se distancie des images qui lui ont longtemps parlé, celles de ses jeunes années au
bout de Long Island, là où se rejoignent infiniment sables, airs, cieux et océan, mais qui en font
un artiste significatif en ce qu’elles sont le plus souvent universelles.

> Inside

Daniel Clarke

Matter

09 septembre > 26 octobre 2013

Matter, l’actuelle sélection d’œuvres de Daniel Clarke à la Galerie Françoise Besson à Lyon du 9
septembre au 26 octobre 2013, nous offre de prime abord l’émotion de la beauté des formes et
des couleurs, du tracé et de l’inclus, de la description et de la suggestion, celle de la vie en ce
qu’elle est suffisamment imprécise pour préserver une marge d’espérance et de fantasme :
Daniel Clarke se distancie des images qui lui ont longtemps parlé, celles de ses jeunes années au
bout de Long Island, là où se rejoignent infiniment sables, airs, cieux et océan, mais qui en font
un artiste significatif en ce qu’elles sont le plus souvent universelles.

> Inside

Daniel Clarke

Matter

09 septembre > 26 octobre 2013

Matter, l’actuelle sélection d’œuvres de Daniel Clarke à la Galerie Françoise Besson à Lyon du 9
septembre au 26 octobre 2013, nous offre de prime abord l’émotion de la beauté des formes et
des couleurs, du tracé et de l’inclus, de la description et de la suggestion, celle de la vie en ce
qu’elle est suffisamment imprécise pour préserver une marge d’espérance et de fantasme :
Daniel Clarke se distancie des images qui lui ont longtemps parlé, celles de ses jeunes années au
bout de Long Island, là où se rejoignent infiniment sables, airs, cieux et océan, mais qui en font
un artiste significatif en ce qu’elles sont le plus souvent universelles.

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

> Inside

Daniel Clarke

Bootleg #1

05 décembre 2011 > 31 janvier 2012

La galerie Françoise Besson présente, du 5 décembre au 31 janvier 2012, une exposition monographique consacrée à
l’artiste Daniel Clarke.
Intitulée Bootleg #1, l’exposition présente les travaux récents de l’artiste, huiles sur toiles, oeuvres sur papier et
sculptures réalisées durant les années 2010 et 2011.
Dans cette série d’oeuvres récentes, Daniel Clarke formule le souhait de créer une rupture, un changement, avec ses
précédents travaux : « je crois que c’est un processus qui va prendre du temps mais je vais tendre vers l’abstrait. Ça
me fait un peu peur mais soit le narratif redevient important et reprend sa place soit il disparaît complètement
».

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

>Inside

Daniel Clarke

J’ai passé une nuit entre la couleur et la papier

9 décembre 2009 > 21 janvier 2010

> Montée Allouche

Daniel Clarke

True Love Never Dies

13 > 27 septembre 2005

> Montée Allouche

Daniel Clarke

True Love Never Dies

13 > 27 septembre 2005

> Montée Allouche

Daniel Clarke

True Love Never Dies

13 > 27 septembre 2005

> Montée Allouche

Daniel Clarke

True Love Never Dies

13 > 27 septembre 2005

Art Fair > Docks art fair 2007

Daniel Clarke

True love never dies

13 septembre > 27 septembre 2007

Art Fair > Docks art fair 2007

Daniel Clarke

True love never dies

13 septembre > 27 septembre 2007

> Montée Allouche

Daniel Clarke

My favorite things

18 juin > 13 août 2005

> Montée Allouche

Daniel Clarke

My favorite things

18 juin > 13 août 2005

> Montée Allouche

Daniel Clarke

My favorite things

18 juin > 13 août 2005

x