Arbre-cible, série fluidité, 2015

gaufrage, encre de chine, plexiglass, 98 x 98 cm

 

Arbre-cible, série noire 3, 2015

gaufrage, gouache, rouille, plexiglass, 50x50cm

 

Cible-racine 5, 2015

peinture & gravure sur racine nomade, carton de tir, 53 x 51 x 10 cm

Cible-racine 4, 2015

peinture & gravure sur racine nomade, carton de tir, 44 x 45 x 13 cm

Cible-racine 3, 2014

gravure sur racine, carton de tir, 43x42x12 cm

Arbre-cible fluidité rouillée, 2014

gaufrage, gouache, brou de noix, plexiglass, 60 x 60cm

Cosmoscible brodée 11, 2012

techniques mixtes sur carton de tir, dispositif plexiglass, broderie de C. Peynet, 50 x 50 cm

Cosmoscible brodée 9, 2012

Techniques mixtes sur carton de tir, dispositif plexiglass, broderie de C. Peynet, 50 x 50 cm

Cosmoscible brodée 6, 2012

techniques mixtes sur carton de tir, dispositif plexiglass, broderie de C. Peynet, 40 x 40 cm

Mise en Cible, station XIV, 2011

impression photographique sur plexiglass, 65 x 50 cm

Mise en Cible, station VI, 2011

impression photographique sur plexiglass, 65 x 50 cm

Mise en Cible, station V, 2011

impression photographique sur plexiglass, 65 x 50 cm

Mise en Cible, station IV, 2010

impression photographique sur plexiglass, 65 x 50 cm

Mise en Cible, station X, 2010

impression photographique sur plexiglass, 65 x 50 cm

livre d’artiste, 2011

feuilles de plomb, 20 x 20 cm

 

Cent cibles 8, 2008,

gravure sur cible, 120 x 120 cm

x

Chantal Fontvieille travaille sur le motif de la cible. Déclinées en pierre, béton, plomb, papier, toile,carton, insérées dans des boîtes ou alignées à la suite des autres, les cibles de Chantal Fontvieille ont pratiquement toujours été installées que ce soit seules ou, comme c’est le cas le plus souvent, groupées.

Que se glisse-t-il derrière cette figure sans cesse reprise ?

La cible, élaborée par l’artiste, c’est le corps dressé que l’on cherche à prendre, à toucher et qui demeure, immuable, en face, à distance. Meurtrie et abîmée, froissée, elle réifie notre violence, nous enserre dans son mutisme. Elle nous traverse et nous cloue, dans un espace, devenu le temps d’un revers, le sien.

Elle incarne la perte, dans son absolu et sa totalité, le deuil impossible, la mélancolie ressassante.

Devenue stèle sans aucune inscription, cette cible ne porte rien ni personne ; elle est, par sa seule présence,

pure commémoration.

Chantal Fontvieille installe ses sculpture dans des lieux chargés d’histoire et de mémoire. Le couvent

(Les Subsistances, Lyon), l’ancien hôpital général (Le Puy), l’abbaye (Tournus), dérangés par ces nouveaux occupants, résonnent de tout la fragilité du monument. Ces espaces, en servant d’environnement et de scène, ouvrent leur évidence singulière et deviennent, en retour, du temps,

Sans date, sans repère.

La cible, ainsi conçue, oblige le regard et transforme les relations, elle oeuvre sourdement et interroge les positions, celle de l’objet exposé, celle de l’enceinte d’exposition, celle du visiteur.

La cible, telle que Chantal Fontvieille la crée et la pratique, déplace les lieux, bouscule le monde et habite nos consciences. Elle est performance.

Chantal Fontvieille est née en 1942. Elle est peintre, sculpteur et peut-être, plus encore, scénographe.

 

Marie-France Grange

Avec Chantal Fontvieille, l’artiste se fait archer. Ses cibles nous invitent à poser un nouveau regard, plus perçant, sur notre environnement et sur le monde. En cela, son travail atteint sans doute un des objectifs essentiels de l’art.

Récupérées pour la plupart dans des stands de tir après usage, les cibles de Chantal Fontvieille présentent toutes des impacts de projectiles. Mais alors que le regard du tireur s’arrêtait à la surface de la cible, l’artiste nous en fait découvrir la profondeur, met en place de nouvelles perspectives, installe de nouvelles significations.

Ici, recousant au revers les déchirures provoquées par les flèches, l’artiste fait apparaître de nouveaux motifs évoquant les constellations célestes. Là, les « blessures » de la cible deviennent trajectoire pour la lumière. Ailleurs, c’est le plomb, à la fois cible et projectile, qui s’imprime et garde mémoire de la violence de l’impact, comme un registre de victimes de guerres. Plus loin encore, c’est l’archer qui semble de mirer lui-même dans la cible et nous renvoie aux temps où son adresse pouvait le couvrir de gloire, comme nous le rappellent chaque année les fêtes du Roy de l’Oiseau, au Puy.

Réflexion sur le geste et la figure du tireur, comparé à l’artiste ; représentation de la chair et du corps meurtri ; représentation à la fois universelle et dépassée d’un monde parfaitement concentrique…La démarche de Chantal Fontvieille est profondément inscrite dans l’histoire et l’histoire de l’art.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Insisde

Chantal Fontvieille

Mise en cible

4 février > 30 mars 2012

Mise en cible est le titre de l’exposition qui comportera deux sections. La première est consacrée aux oeuvres sur papier dans le cabinet de dessin situé à l’entrée de la galerie. Le support est la cible (récupérée dans les poubelles des stands de tir). La deuxième section est consacrée à une série composée de 14 stations (montages photographiques) comme la passion du Christ.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

> Inside

Chantal Fontvieille

Entre arbre et cible

04 février > 31 mars 2016

Après Liage en 2007, première exposition personnelle à la Galerie Françoise Besson, Mise en Cible
en 2012, Chantal Fontvieille propose une nouvelle déclinaison, Entre arbre et cible du 4 février au
29 mars 2016. Cette exposition résonne avec l’installation que l’artiste proposera { Art Paris-Art Fair
au Grand Palais du 31 mars au 3 avril 2016.

x