Actu

A la petite galerie

Intériorité

José Luis Lopez Lara

Sabine Orlandini

Pour son retour sur la scène artistique lyonnaise, José Luis Lopez Lara a choisi de présenter une série d’aquarelle intitulée  Intériorité . Il se dégage de cette série, commencée peu avant le confinement, un profond sentiment de calme et d’apaisement, plus que nécessaire en ces temps tourmentés. « De modestes chutes de bois ou d’objets hétéroclites récoltés, ici et là, forment le vocabulaire principal des scénographies. Combinés de multiples façon, les objets sont traités avec réalisme et forment des compositions improbables échappant à toute interprétation narrative. Avec ces peintures et aquarelles, il est plutôt question de sensations. En effet, dans ces espaces apaisés par la lumière, le temps semble suspendu et nous invite au silence. Paradoxalement, il se dégage de ces ensembles dépouillés un sentiment de vitalité et de sérénité ».

Sabine Orlandini nous présente parallèlement un éventail de céramiques aux couleurs de la petite galerie »Mon travail s’appuie sur une recherche de formes épurées où l’expression graphique est omniprésente. La fonctionnalité de mes objets n’est pas immédiate ni définitive. J’aime que mes objets soient utilisés pour une fonction à laquelle je n’avais pas pensé. Mes pièces sont montées à la plaque. J’utilise une terre de faïence blanche lisse ou chamottée, selon les effets et textures recherchés. Je les engobe, les marque aux   crayons oxydes et les émaille.

 

https://vimeo.com/432841220

À la galerie

Chantal Fontvieille

… à travers…

06 juin>31 juillet 2020

Françoise Besson est heureuse d’inviter Chantal Fontvieille pour sa quatrième exposition personnelle à la galerie

Vous y découvrirez une nouvelle série de cibles notamment de cibles de tir à l’arc, ainsi qu’un ensemble de sculptures : les bois cibles.
…à travers… : je mets au contact : la flèche à travers la cible, l’eau à travers l’impact, la lumière à travers la trouée.
Le tir est traversée mais aussi processus actif où se jouent les accidents du hasard, les effets de la durée des bains. Dans ce dernier travail, les cibles de tir à l’arc m’offrent par leurs cercles bleus, rouges et jaunes leurs couleurs criardes. Ensuite toute la place est donnée à l’élément premier et invisible de cette série : l’eau. Les COULÉES traversent le matériau. L’EAU distribue rouille et encre de Chine à travers les impacts du tir, au recto et au verso. Toutes ces matières liquides naturelles s’accordent au carton, le dévorent jusqu’à le réduire en lambeaux…
Ma série …à travers… raconte une histoire naturelle, imprévisible, qui me fascine (…)

 

 

> Dernière édition

Publication Institut Français

Aganta Kairos

Laurent Mulot

https://www.institutfrancais.com/fr/portfolio/aganta-kairos-de-laurent-mulot